Il va faire mauvais jusqu'à samedi matin.En attendant, farniente, crudités, tapas et recharge de toutes les batteries.

 

Selfie avant de me raser.

 

Les ami-e-s gersois (Claudine, Chanda et Jean-Marc) doivent venir vendredi 22 de Castelnau Barbarens avec mon carton de ravitaillement, du fil et une aiguille pour recoudre mon pantalon de montagne déchiré. Lionel et Christian repartent avec eux. Je prévois de reprendre la HRP vendredi après-midi, après leur départ.

 

Christian et Lionel m'attendent pour se restaurer.

 

La visite du village est rapide. Pas vraiment de magasin dans ce village. Une pharmacie, une charcuterie, un bureau de tabac, des hôtels et des restaurants. La petite épicerie du camping n'est pas très achalandée. Un pauvre ours est enfermé dans un petit parc. Dans la charcuterie qui fait épicerie, j'achète de la viande de grison et un fromage, du pain de mie complet que je transforme en pavé compact.

07-21 (2)

07-21 (3)

07-21 (9)

 

07-21 (8)

07-21 (12)

Vache dans Arties

Les ami-e-s gersois arrivent vendredi matin avant midi. Je récupère mon carton. Le saucisson mais surtout le fromage qui dorment à l'intérieur depuis une vingtaine de jours sont encore comestibles. Je donne ma bouteille de gaz pas tout à fait vide à Jean-Marc. Claudine sympa recoud l'accroc de mon pantalon de montagne. On mange tous ensemble à midi au resto à tapas. Puis ils s'en vont. Me voilà seul.

Vu la météo je décide de reprendre la HRP samedi matin. Cela me fait 3 nuits au camping, quelques douches chaudes, des bouts de tour de France sur l'écran du bar, un peu de vin et de bière, des crudités, des côtelettes d'agneaux, du poisson, des patatas fritas et tapas... J'attends.

 

 

 

07-21 (11)

 

 La suite...